Utilisez un instrument de gestion de configuration (ou au moins un outil tel que Microsoft MMC...)

Un outil de gestion de configuration concentre sous une interface normalisée tous les rapportages et actions possibles sur un même type de ressources informatiques.

L'utilisation obligatoire de ce genre d'outil permet de bien définir les rôles et responsabilités de chacun, de déléguer les droits d'accès minimaux (least priviledged), de clarifier et faciliter l'administration technique.