Un logiciel antivirus est installé, actif et mis à jour sur tous les postes de travail et serveurs

Un logiciel antivirus installé localement va analyser toute ouverture de fichier, exécutable ou pas, de manière obligatoire et transparente pour l'utilisateur. Une base de données locales de signatures de code malveillant et des règles de comportement suspects (comme des tentatives de joindre d'autres postes du réseau) alimente les algorithmes d'évaluation du risque d'infection.

Un logiciel antivirus va bloquer une majorité de menaces destinées aux utilisateurs finaux, notamment lors de l'introduction de périphériques de stockage USB, de carte-mémoire, de disques optiques, voire à l'ouverture de pièces jointes dans les emails, et ce sans intervention de l'utilisateur.

Le principe fondateur de la sécurité repose sur la prévention, la détection et l'élimination des effets des logiciels malveillants.

TASK

All systems must have protection against malware with up-to-date locally installed antimalware software on all workstations and servers.