Les journaux de sécurité sur les serveurs et les pare-feux sont conservés pendant une période d'au moins 6 mois

Les journaux de sécurité servent à maintenir une trace cohérente et intègre des actions effectuées (qui a fait quoi à quel moment), d'assurer la responsabilité des collaborateurs et de pouvoir analyser, le cas échéant, l'historique des actions qui ont mené à un exploit.

La conservation des journaux et l'impossibilité pour les techniciens de les effacer partiellement ou de les modifier améliore l'audit et l'analyse d'exploits. Elle doit bien sûr être associée au retrait des comptes génériques.