Les garanties offertes par le fournisseur du cloud correspondent au niveau de criticité des informations stockées

Les SLA (service Level agreement) doivent formaliser le niveau de sécurité et de support en fonction notamment du niveau de criticité et/ou de confidentialité des données stockées dans le cloud.

Grâce aux accords précis convenus entre les parties, des temps de réponse aux éventuels incidents sont garantis et donc intégrables dans un DRP (disaster recovery plan) et un BCP (business continuity plan).